Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Chef carlos

Le blog de Chef carlos

Entre les voyages et mon métier de Cuisinier

Publié le par chefcarlos

Antarcticque 2007- Concordia 2007.

Notre  Astro, Djamel Mékarnia et notre docteur biologiste, Yvan Levy, ont été les principaux acteurs de la presse et unique durant 9 mois sur la base de Concordia.
Entre polémique et humour, cette presse était particulièrement attendue par les Hivernants. En jonglant les mots, ils savaient décrire l'ambiance du moment et dessiner les traits de chacun. Merci à vous deux!



Commentaire de Djadmel Mekarnia.

Carlos Marsal est un chef cuisinier au cursus assez varié et impressionnant. Avant de venir à Concordia,

Carlos était cuisinier au service du vice premier ministre et ministre des affaires étrangères du Qatar.

Il reprendra ce poste à la fin de l'hivernage. Carlos a également été Chef Cuisinier aux ambassades de France en Algérie, en Géorgie et en Bulgarie. Carlos a commencé son apprentissage en 1978 au restaurant Le Plantie à Bordeaux, avant de s'engager dans la légion étrangère où il a formé de nombreux légionnaires. Il a participé à la guerre du Golf en Irak ainsi qu`à de nombreuses opérations militaires en Afrique.  



Lors d'une conférence donnée par Paul Emile Victor en 1994,

Carlos a décidé de réaliser son rêve d'enfant en participant à des expéditions polaires. 

Il  a participé à deux expéditions dans l'Est du Groenland,

avant de demander l'autorisation au vice-premier du Qatar de venir un an à Concordia.

Carlos a donc quitté les palais et le milieu des ambassades pour vivre son aventure à Concordia. Il a du s’adapter à de nouvelles méthodes de travail, de nouvelles techniques et recettes. A Concordia,  nous utilisons principalement du surgelé et des boîtes de conserve.  Le frais est  consommé durant la campagne d’été et pendant le premier mois de l'hivernage. Il nous reste encore des pommes de terre, des oignons et quelques poires. Le chou ayant été mis en saumure pour préparer une choucroute, en fin d’hivernage. Les dernières pommes ont été consommées en juin et celles qui restaient ont servi à fabriquer du cidre qui sera servi  pour fêter  le début de la campagne d’été.

D'autre part, la particularité du site, pression atmosphérique faible et air plus sec que celui du Sahara, a des conséquences sur les modes de cuisson. L’eau, par exemple, boue à 86 °C au lieu de 100 °C. 

Carlos dispose à Concordia d'une cuisine très moderne et très bien équipée. Carlos est également responsable de la gestion des stocks avec une sortie journalière. Nous avons deux magasins de vivres et un magasin d’alcool situés à l'intérieur de la base. A l’extérieur, se trouvent trois conteneurs de produits surgelés. Il n'y a pas besoin de congélateurs car la température extérieure est toujours inférieure à -20 degrés. Au camp d’été, sous une tente, se trouve le stock de sécurité, ainsi qu'un autre stock  dans le magasin de  la cuisine du camp d’été. Les différents stocks pourraient nous permettre de vivre, sur le site, pendant plus de deux ans.




Les produits que nous consommons viennent de France, d’Italie, d’Australie et de Nouvelle Zélande. Nous avons quelques produits exotiques, comme par exemple, la viande de Crocodile et de Kangourou, venant d'Australie et de Nouvelle Zélande. Les fromages viennent de France et les pâtes d’Italie!

Carlos a d’ailleurs suivi des conseils donnés  par les collègues italiens de la campagne d’été, en particulier Marco et  Sergio, sur la façon de reconnaître les pâtes. Nos collègues hivernants Runa et Federico lui ont donné quelques conseils sur la façon italienne de faire cuire les pâtes et de les accommoder.

Carlos s’est très vite adapté à la vie de la base, grâce aux nombreux conseils donnés par Jean-Louis, cuisinier durant le premier hivernage et qui vient régulièrement à Concordia pendant la campagne d’été. Carlos prend plaisir à faire quelques expériences de cuisine. Il a, par exemple,  réussi la pâte à choux et la génoise, ce qui n’est pas si évident que cela avec les conditions de pression et d’humidité particulières de Concordia!


Carlos a le mérite d'avoir organisé de nombreux repas à thème qui ont toujours été très appréciés de nous tous. Il a également beaucoup (trop ?) insisté sur la ponctualité des heures de repas qui est un paramètre important pour lutter contre les problèmes de sommeil, engendrés  par l'absence de soleil durant  la nuit polaire. 

Carlos assurera une partie de la restauration pendant la campagne d’été, aidé par un autre cuisinier, ou, à la différence de la période d’hivernage, la cuisine est plutôt de type collectif, car le nombre de personnes est plus important.

 

 

Commenter cet article