Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Chef carlos

Le blog de Chef carlos

Entre les voyages et mon métier de Cuisinier

Publié le par chefcarlos

La course du Coeur jusqu'à l'extrême

DSCN0485-copie-2DSCN0487

photo--23-.JPG

Avec mes cinquante et un  an bien avancé, je viens de réaliser l'un de mes défis les plus insensé et le moins réalisable, vue sa technicité de Course et par son degré extrême. Pour l'historique, j'ai découvert par  l'association Omnyati,  l'hôpital de Bab Saadoun, l'hôpital des enfants. Sa secrétaire Pénélope et sa Présidente Boutheina Al Melki avaient organisé une visite dans le service" Oncologie" (Cancer). Ce jour, fut très émouvant pour nous tous, les enfants hospitalisés, les parents, car accompagné par un Champion  Tunisien multiple médaillé Olympique et champion du Monde, Oussama, par une Miss Tunisie 2014, Hiba et sa Présidente, par un Présentateur télé Teyssir de Telza Tv, par un ambassadeur de la cuisine Tunisienne, Chef Wafik, par mon épouse Anna et son amie Isabelle. J'ai croisé de nombreux regards qui m'ont profondément touché, ceux des enfants malades et des parents impuissants devant cette maladie. Le regard des médecins et infirmières qui mettent toute leur énergie pour soigner et soulager la douleur. Lors de la visite, j'ai particulièrement croisé le regard de Zaynouba, une petite fille de 12 ans avec sa Maman, elle semblait si fragile, depuis les dernières nouvelles, elle a déjà réalisé l'un de ses rêves, pouvoir défiler avec les Miss Tunisie. Je l'ai donc tout simplement choisi pour faire le relai avec sa  peluche à l'issue de ma course extrême à un autre enfant au bout du monde. Et c'est comme ça, que je me suis retrouvé le 4 avril au départ de l'Arctique Circle Race, dans la Région de Sisimiut au Groenland, pour trois jours, sur la même ligne de départ, Anastasia, double médaillé des jeux olympiques de Sotchi 2014 et de nombreux concurrents athlètes  dans la discipline du ski de fond. 17 drapeaux flottaient sur la ligne de départ, dont celui de la Tunisie. Défi insensé ? Plus que cela, car je n'avais pas chaussé mes paires de skis de fond depuis 4 ans, l'année en  Russie ou déjà les " babouchka" avec leur vieille paire de ski en bois me doublaient avec agilité et en me souriant au passage. Projet irréalisable? Non, car j'avais le sentiment de pouvoir aller jusqu'au bout, malgré, un style non conventuel pour du ski nordique dite "extrême, pour la petite Zaynouba, pour qui j'avais promis de faire le relai avec un autre enfant. Le 4 avril a été particulièrement mauvais sur le plan météo et le départ m'angoissait. Mon manque d'expérience va me couter très chère durant les trois jours, sac trop lourd, ski trop petit par rapport à mon poids, lunette non appropriée etc... Au départ, tous les villageois sont présents et dès notre départ, nous devons faire une boucle, avec deux handicaps, une grosse côte à monter en ciseau et une grosse pente à dévaler au grand bonheur du public Inuit qui vont apprécier les chutes magistrales de certains concurrents, dont la mienne qui aura son lot d'applaudissement. Durant, cette course, j'aurai au moins effectué une centaine de chute (Plus ou moins magistrale), pour éviter des virages trop serrés. Mais Voilà une vraie fraternité durant cette Course, pour moi plutôt un raid car j'ai progressé la première journée comme une tortue, d'ailleurs je serai ce jours là hors temps (9h environ), tous auront d'ailleurs souffert ce jour là, car impossible de dissocier le sol du ciel. Je pense que je peux recenser les plus belles cascades et chutes de ma vie, le 1er jour de la course, j'aurai par la suite un mal de dos terrible. Les deux autres jours auront été sublime mais "glacial" -32°C à la lueur du matin, sac de couchage gelé, et une fine glace déposée sur le duvet. Pas terrible pour le réveil, mais encore pire, dès les premiers mouvements, on se sent comme "Robot Cop", chaque mouvement du corps demande un effort considérable et on se demande comment sera la Course de la journée. Au niveau temps, je me serai nettement amélioré, comme on peut voir sur le Site ACR 2014 (mintilmelding.dk). 1er jour départ, temps éliminatoire (Environ 9h, reste à être confirmé par le Jury), 2ème jour 07:10:26, le 3ème jour et arrivé à la ligne d'Arrivé 06:25:19. 

Ok, j’entends mes amis spécialistes du ski nordique et Polaire, me dire que c'est mauvais!!!

Ok, je suis d'accord avec vous, mais allez y faites le, la Course la plus dure au Monde.

Si vous savez quelle émotion, j'avais de franchir la Ligne d'arrivée, quelques kilomètres avant je pensai très fort à tous ces enfants malades que j'avais rencontrés à l'Hôpital de Bab Saadoun. Je voulais simplement montrer que l'on pouvait avec le mental vaincre et je devais coûte que coûte réaliser le relai avec les enfants Groenlandais. Demain je terminerai le relai avec les enfants Tunisiens et j'aurai réalisé mon objectif. D'ailleurs, je dois beaucoup aux organisateurs de La Course Arctique Circle Race, à la Municipalité, aux concurrents qui ont eu beaucoup d'attention pour moi et de la compassion. Et puis le drapeau Tunisien et Breton était bien là!!!!! Les Groenlandais adorent la Tunisie et son histoire. Merci à Omnyati, sa Présidente et ses membres. Merci à Abderaouf Tébourbi, Vatel Tunis, et Cédric Chelbi qui m'ont apporté un soutien Financier. Merci aux Tunisiens qui m'ont Soutenu, voir les articles de presses et même un dessin.

L'année Prochaine, j'irai au moins m'entrainer une quinzaine de jours dans le Jura avant de me lancer un nouveau défi dans cette course Extrême. 

 

photo--24-.JPG

photo--17-.JPG

photo--18-.JPG

photo--25-.JPG

groenland-2014-8266.JPG

DSCN0510.JPG

Anastasia, double médaillé aux jeux Olympiques 2014 à Sotchi

DSCN0489.JPG

photo--26-.JPG

1538837_10152176631583411_9169534026961046020_n.jpg

RSCN0507.JPG

Logo_Vatel_Ecole_Couleurs.jpg

groenland-2014-20140306_0001.jpg

 

 

Commenter cet article

jacques Henrio 17/04/2014 00:49


Cher Carlos, ces quelques lignes écrites avec tes convictions personnelles sont intègres, peu importe les critiques ou commentaires surperflus, tu as Vaincu!!


Se projeter sur un tel challenge n'est donner à quiconque, il faut une telle volonté, pugancité, la rage au ventre non pas pour soi mais pour les autres, leçon simple que beaucoup doivent prendre
en exemple, au delà des médias, des différents soucis d'organisation tu as surmonté ta personne car j'image trop ce que tu as enduré pour encourager ces enfants, ces maldes, ceux qui n'ont pas
cetet chance d'être en forme, pour eux merci.


Que dire de plus, j'espère te revoir bientôt pour t'entendre me parelr decette aventure.


Bien à Toi Cher ami


Jacques henrio