Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Chef carlos

Le blog de Chef carlos

Entre les voyages et mon métier de Cuisinier

Publié le par chefcarlos

Vagabond évite le Cap Farvel au Sud du Groenland...

Le pack de glace est actuellement très dense à ce niveau. Je vais contacter aujourd'hui par téléphone satellite Eric Brossier. Il devrait être à Narsaq le 3 juin. Moi, je suis arrivé hier de Paamiit,Qaqortoq et enfin je suis à Narsaq pour attendre le vagabond.J'ai retrouvé son épouse France et ses deux enfants, Eléonie et Aurore.

Selon Eric,la traversée de l'Atlantique Nord a été la plus difficile depuis l'histoire du Vagabond. On va retrouver un équipage épuisé!!!

Voyez par vous les informations du journal de bord sur vagabond.

Tue, 31 May 2011, Cap Farvel

011_Atlantique_Nord.jpg

Il est encore tôt dans la saison, et les glaces dérivantes incitent Vagabond et son équipage à rester assez loin du cap Farvel. Après les nombreuses dépressions successives, ce sont donc les glaces qui s'apprêtent à jouer avec notre sillage ! Nous ne verrons sans doute pas le fameux cap, mais la météo s'annonce plutôt clémente pour nos retrouvailles avec les glaces, puis les fjords. La prochaine carte de glaces nous en dira plus demain. Et peut-être bien qu'Aurore, Léonie et France nous verrons arriver à Narsaq le 2 ou le 3 juin. Pour le moment, à bord, Léa, Vincent, Arthur, Arnoul, Piem et moi cohabitons agréablement dans des conditions moins musclées, et rêvons d'un bon verre d'eau vraiment douce. 

Posted May 2011 31 at 19:51

Wed, 25 May 2011, Au milieu de l'Atlantique Nord

012_Lea_de_quart.jpg 

En quittant Kilmore et son Fish and Chips le 17 mai, Vagabond a remonté la mer d'Irlande, à l'abri des vents d'ouest, jusqu'à Port Ellen, sur l'île d'Islay, en Ecosse. Escale technique le 19 mai avant d'entreprendre la traversée jusqu'au Groenland : le pilote automatique fonctionne à nouveau, le winch également, les réservoirs d'eau douce sont pleins... 
Coïncidence mémorable, nous sommes amarrés pendant ces quelques heures à côté du voilier de Damien, qui fait route vers le Spitsberg. C'est lui qui, alors en poste à Ny Alesund pour l'IPEV, a veillé sur nos chiens Jin, Frost et Imiaq, après notre départ du Svalbard (été 2009). Je fais enfin connaissance avec Damien, qui porte un Tee-Shirt Vagabond, et qui a de jolies photos de nos chiens dans le carré de son bateau !
La suite, c'est une progression difficile vers l'ouest, en faisant le gros dos à chaque dépression (on ne les compte plus !). Peu de vents favorables pour cette traversée agitée, dans des conditions qui se compliquent avec de l'eau de mer dans le gasoil ou des hublots qui ne sont plus étanches, par exemple... Objectif : atteindre le Groenland en minimisant les dégâts sur Vagabond et son lourd chargement. Heureusement, l'ambiance à bord est bonne, chacun de nous six est totalement amariné maintenant, et commence à bien connaître le bateau. Quelques globicéphales et beaucoup d'oiseaux, admirés surtout pendant les rares accalmies. Pour Christian, notre fidèle et précieux conseiller météo, "l'équipage se souviendra longtemps de cette traversée". Outre le fort vent d'ouest qui est annoncé à partir de demain, les glaces sont encore très présentes autour du Cap Farewell (pointe sud du Groenland).
France, Léonie et Aurore, si l'éruption volcanique islandaise le veut bien (pas encore de sable noir sur le pont de Vagabond !), devraient arriver ce soir à Narsaq, au Sud du Groenland, où elles nous attendront, quelques jours ou plus.

M.C

Commenter cet article